Publication : Jiri Hnilica, « Les nouvelles élites tchécoslovaques. Une formation française (1900-1950) », Paris, Institut d’études slaves, 2015

La fin de la Première Guerre mondiale et la création des nouveaux États en Europe centrale ont donné lieu à une accélération inattendue de l’emploi du culturel dans la diplomatie. Les relations entre la France et la Tchécoslovaquie présentent à cet égard un cas exemplaire. Sortant de la chronologie politique traditionnelle, le présent ouvrage englobe un demi-siècle d’histoire riche et tourmentée depuis la période francophile sans ombre des années 1900 – 1920 jusqu’aux années sombres qui ont suivi les accords de Munich. Il étudie le cadre général de la politique culturelle et scolaire et des études de cas. L’attention porte sur l’influence française « direct » jouée en Tchécoslovaquie grâce à l’Institut français de Prague ou au Lycée français, et à la concurrence qui en découle. Sont aussi abordés la formation en France des nouvelles élites tchécoslovaques, la surprenante création de section spéciales dans des lycées de France, notamment à Dijon, un système de bourses destinées non seulement aux étudiants, mais aussi aux représentants des élites diplomatiques et militaires. Le livre croise sources françaises et tchèques, il analyse aussi bien l’histoire politique que les trajectoires individuelles et revisite les mythes sur les relations franco-tchèque.

 

Jiri Hnilica, enseignant-chercheur, dirige le département d’Histoire à la Faculté pédagogique de l’Université Charles de Prague. Cet ouvrage est issu de sa thèse en cotutelle soutenue en 2012 à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne.

La formation des élites tS

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *