Journée d’étude : “Echos contemporains de la Première Guerre mondiale”, 4 mai 2015, Paris

Le passé n’est pas un temps clos. Les traités conclus à la suite de la Première Guerre mondiale, qui ont établi de nouveaux confins au sein des anciens empires et encadré l’expulsion et l’échange de populations nombreuses, continuent à nourrir les querelles historiques et mémorielles dans plusieurs pays d’Europe et du Moyen- Orient. Les tentatives d’apaiser les conflits liés au passé par des médiations politico- diplomatiques ou par des initiatives encourageant la coexistence de mémoires discordantes n’ont pas toujours été opérantes. Dans cette journée d’étude, on envisage de revenir sur la mémoire de la Grande Guerre dans les zones frontalières – incertaines, mixtes, etc. – où acteurs politiques et acteurs sociaux ne cessent de rappeler les « injustices » de l’histoire et de mettre en cause l’état présent des confins nationaux.

Programme ci-après

programme_journee_d_etudes_du_4_mai


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.