Journée d’étude « Exil et apatridie dans le Berlin de l’entre-deux-guerres : ville du refuge ou lieu de transit ? », 11-12 juin 2018, Berlin

Exil et apatridie dans le Berlin de l’entre-deux-guerres : ville du refuge ou lieu de transit ?

11 et 12 juin 2018, Institut français et Centre Marc Bloch, Berlin.

Après la réédition par Gallimard du témoignage de Françoise Frenkel Rien où poser sa tête (2015) et sa traduction en allemand (Hanser Verlag, 2016), nous revenons sur l’histoire méconnue de la « Maison du Livre français » de Berlin et l’itinéraire étonnant du couple de libraires, Françoise Frenkel et Simon Raichinstein. Au delà de la trajectoire des deux protagonistes et de l’histoire de la librairie française entre 1921 et 1939, il s’agira de saisir les étrangers dans le Berlin de l’entre-deux-guerres, en particulier la situation des étrangers juifs, et de s’interroger sur les questions d’exil et d’apatridie.

PROGRAMME CONSULTABLE ICI


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *