Colloque : « Symboliques, traditions et identités militaires », 21-22 septembre 2017, Paris

SYMBOLIQUES, TRADITIONS ET IDENTITÉS MILITAIRES

Colloque organisé par le Service historique de la Défense (SHD) et la revue Inflexions

21-22 septembre 2017 – Château de Vincennes – Pavillon de la Reine

Conditions d’accès

http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/?q=content/colloque-symbolique

Sur inscription : www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr

 Jeudi 21 septembre 2017

08h30  Accueil

09h00  Mot d’accueil, introduction

09h30  Insignes, décorations et emblèmes :

             Présentation de la division de la symbolique de la défense

                      Commandant Eric Bénard, Chef de la division de la symbolique de la défense du SHD.

             Les emblèmes régimentaires, un patrimoine militaire et … civil ?  L’exemple de la Lorraine

                       Jean-Christophe Blanchard, Docteur en histoire Université de Lorraine.

             Le miroir aux vertus  –  Les militaires et les décorations

                      Jean-François Dubos, Chef du département bibliothèques du SHD.

             Gendarmerie et symbolique militaire;  je t’aime moi non plus !

                      Capitaine Richard Filmotte, Chargé de communication à l’école des officiers de la gendarmerie nationale.

             Le tricolore : un seul drapeau, trois couleurs, trois emblèmes

                      Cédric de FougerolleSecrétaire général de la Société française de vexillologie.

11h45  Pause

12h00  Cultures militaires et identités nationales :

             Le bison, le lion et l’homme-jaguar, les insignes dans les gendarmeries du monde

                      Commandant Benoît HaberbuschCentre de recherches de l’EOGN.

             La construction historique et médiatique d’un symbole visuel américain, le Fallen Soldier Display

                       Patrick PeccatteIngénieur informaticien et chercheur associé au Laboratoire d’histoire visuelle contemporaine/EHESS.

13h00  Déjeuner

14h00  Affirmer la militarité (1ère partie) :

             Origines des traditions dans l’Armée de l’air : essais de reconstitution

                      Capitaine Christian BrunDocteur en histoire au CERAA de l’Ecole de l’air.

             Les sapeurs-pompiers de Paris au 19e siècle : un modèle d’identité militaire originale

                       Jacques BuryAgrégé d’histoire.

             La Garde nationale de Paris et le retour de la monarchie : tradition et identité de la bourgeoisie armée

             pendant la Restauration en France (1814-1830)

                      Axel DroberDocteur en histoire, chercheur à l’Institut historique allemand à Paris.

             Les officiers de santé des armées en campagne à l’époque napoléonienne, quelle identité militaire ?

             Une étude comparative entre les armées napoléonienne et autrichienne

                      Nebiha GuigaDoctorante en histoire.

             Enjeux et mutations d’une identité militaire particulière, La militarité de la gendarmerie française,

             de la fin du XVIIIe à nos jours

                      Jean-Noël LucDocteur en histoire, professeur à la Sorbonne.

16h00  Pause

16h15  Affirmer la militarité (2ème partie) :

             Qu’est-ce que « l’esprit militaire » ? L’armée française et son identité à la fin du XIXe siècle

                      Mathieu MarlyDocteur et agrégé en histoire.

             La construction d’une identité militaire, de l’hétérogénéité à l’unité : la 1re Armée française du général de Lattre

                      Jean-Arthur NoiqueDocteur en histoire, professeur d’histoire-géographie en lycée.

             Inculquer et cultiver une identité militaire dans les rangs de la garde nationale : un souhait impossible ?

             L’exemple des gardes nationales de Lyon et de Marseille de 1830 à 1871

                      Mathias PareyreAgrégé d’histoire, diplômé de l’ENS Lyon, doctorant.

             Français libres entre traditions et innovation (1940 – …)

                      Guillaume PikettyProfesseur d’histoire à Sciences Po Paris.

             De l’objet utilitaire à l’objet d’apparat :petite histoire du passage, à l’époque moderne, de l’épée-arme à l’épée-symbole                                      

                      Camille CrunchantDoctorante en histoire.

18h35 Fin de la première journée

Vendredi 22 septembre 2017

08h30  Accueil

09h00  Histoire dans la symbolique :

             la place de Wagram dans l’arme

                      Lieutenant-colonel  Philippe GuyotConservateur du musée de l’artillerie de Draguignan.

             La statuaire publique, le souvenir de Sidi-Brahim et l’identité des chasseurs

                      Jacqueline LalouetteProfesseur émérite, membre honoraire de l’Institut universitaire de France.

             Les inscriptions aux emblèmes : le cas particulier de l’AFN

                      Lieutenant-colonel (H) Paul MalmassariDocteur en histoire, directeur de la Fondation pour la mémoire de la Guerre d’Algérie,  des combats du Maroc et de Tunisie.

             Symbolique, traditions et identités militaires chez les Alpins – Pratiques, sens et enjeux (de la fin de la guerre

             d’Algérie jusqu’à nos jours)

                      Florent MezinDocteur en histoire, professeur en lycée et chercheur associé au LARHRA.

             Les journaux de marche de l’Ecole de l’air (1946-1988) : une tradition de désacralisation comme élément

             fédérateur et fondateur d’une identité

                      Aurélien PoilboutDocteur en histoire, chef du bureau air, Division recherche, études et enseignement du SHD.

11h00  Pause

11h15  Uniformes et culture des apparences :

             Genèse de l’uniforme de commissaire des armées

                      Jacques AbenProfesseur émérite à l’université de Montpellier.

             Soldats de la loi ou gardiens de la paix ? La symbolique des uniformes des forces de l’ordre dans la construction

             et la transmission d’identités corporatives distinctes (France, fin XIXe siècle)

                      Laurent LopezDocteur en histoire, chargé de cours à l’université.

             L’uniforme à croix fleurdelisées : la casaque et la soubreveste des Mousquetaires du roi, entre symbole et

             représentation (XVIIe-XVIIIe siècles)

                      Julien WilmartAgrégé d’histoire, doctorant.

12h30  Déjeuner

13h45  Transmettre les traditions :

             Le musée de l’Armée, vitrine de l’identité militaire ?

                      Capitaine Yves-Marie RocherConservateur du musée du Génie d’Angers.

             Le système des rites traditionnels à l’Ecole navale, de la fin du 19ème jusqu’en 1945

                      Jean de PréneufMaître de conférence, chef de la division recherche, études et enseignement du SHD.

             Rites de passage au sein de la Légion

                      Capitaine Géraud SeznecConservateur du musée de la Légion étrangère d’Aubagne.

             Le défilé en chantant : l’expression symbolique d’une identité guerrière dans les troupes de Marine

                      Adeline PoussinDocteur en ethnomusicologie.

             Problématique générale de la transmission des traditions

                      Lieutenant-colonel Pierre Garnier de LabareyreConservateur du musée des blindés de Saumur.

15h45  Pause

16h00  Le cérémonial militaire :

             Symbolisme et individualisme militaire
Eric Letonturier, Maître de conférence en sociologie.

             Du serment militaire au serment civique : les origines d’une identité militaire républicaine au début des guerres de la révolution française
Hugues Marquis, Docteur en histoire, professeur agrégé à l’université de Poitiers.

             Lier combat, entraînement et cérémonie dans les infanteries française et britannique (1853-1920)
Jean-Philippe Miller-Tremblay, Doctorant chargé d’enseignement à l’EHESS.

              De l’influence des unités montées sur le protocole étatique
Colonel Jean-Louis Salvador, Président du musée de la Gendarmerie de Melun.
18h00 Fin


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *