Annonce de journée d’étude – “La guerre d’indépendance algérienne, échelles métropolitaines” (Paris, 11 et 12 février 2014)

La guerre d’indépendance algérienne, échelles métropolitaines


journées d’études • mardi11 & mercredi 12février 2014
Campus de l
université Paris Ouest Nanterre • sallede réunion de la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine
informations pratiques

L’histoire de la guerre d’indépendance algérienne en métropole ne constitue pas un champ identifié de l’historiographie. Pourtant elle s’est récemment développée, en particulier grâce à des études locales qui corrigent une trop grande focalisation sur la région parisienne.
Aussi ces journées ont pour premier objectif de favoriser les échanges et de dresser un état des lieux des travaux. Elles proposent de rendre visible la diversification possible des sources, notamment à travers les fonds de la BDIC qui témoignent de la richesse des archives privées pour écrire cette histoire.
Elles sont aussi conçues comme une étape préalable à l’élaboration d’une histoire synthétique de la guerre en France, pouvant être insérée dans l’historiographie générale. L’histoire de la guerre d’indépendance algérienne sur le sol métropolitain se situe en effet au croisement de bien d’autres champs. Outre l’histoire générale de cette guerre, elle intéresse l’histoire des empires, de la colonisation et de la décolonisation, l’histoire de l’immigration, l’histoire politique, économique et sociale de la France des années 1950-1960, l’histoire de la violence politique et de sa répression.

mardi 11 février 2014


13h30-14h                  accueil

14h                  introduction (Valérie Tesnière, Emmanuel Blanchard, Raphaëlle Branche et Sylvie Thénault)

14h20-16h20                   Espaces frontaliers
modération : Mathilde von Bulow

Linda Amiri, Les logiques territoriales de la Fédération de France du FLN
Yves Frey, Les frontières en Alsace : opportunités et handicaps pour le FLN
Lucas Hardt, Les nationalistes algériens et l’enjeu des frontières en zone frontalière lorraine (1958-1962)
Pause de 16h20 à 16h40

16h40-18h30                   Réseaux militants
modération : Michel Pigenet

Charlotte Gobin, Appréhender les réseaux de soutien au FLN : de la « cellule » aux ramifications internationales
Nedjib Sidi Moussa, Le parti de l’émigration. Pour une sociologie historique du MNA en France
Archives : Tramor Quemeneur et Rosa Olmos, Les archives orales d’Adolfo Kaminsky

mercredi 12 février 2014

9h-9h30                    accueil

9h30- 12h30                   Dispositifs répressifs
modération : Jim House

Marc André, Les Algériens à Montluc. Peines capitales et exécutions dans la guerre d’Algérie
Arthur Grosjean, Répression et défense des nationalistes algériens. Le cas lyonnais
Fanny Layani, Les prisons, théâtre de la guerre en métropole
Daho Djerbal, La répression de l’offensive d’août 1958. Témoignages et archives de l’Organisation Spéciale du FLN
Archives : Bassirou Barry, Sources et donateurs de la BDIC

 

13h30-15h30                   Les vécus locaux de la guerre
modération : Philippe Rygiel
Neil MacMaster, Petits commerces et réseaux de parenté : une base pour l’organisation du FLN à Paris
Marc Coppin, Répercussions économiques et sociales de la mobilisation sur la côte d’Opale
Hugo Mulonnière, La guerre d’indépendance à l’usine : le cas de Biache-Saint-Vaast (Pas-de-Calais)
15h30-15h45 pause

15h45-17h45                  La post-colonie
modération : Abdellali Hajjat

Ed Naylor, Un « réseau préfectoral » à Marseille après la guerre d’indépendance algérienne (1962-1968)
Muriel Cohen, Des FMA aux ressortissants algériens. Reconfigurations nationales et locales de l’immigration algérienne après l’indépendance (1962-1965)
Victor Collet, « Du passé faire table rase ? » Le souvenir de la guerre d’Algérie dans les luttes pro-immigrés :
Nanterre post 68

17h45-18h                  conclusion


           

            Intervenants
Linda Amiri, docteure en histoire, rattachée au Centre d’histoire de Sciences Po et au laboratoire FARE de l’IEP de Strasbourg
Marc André, agrégé d’histoire, doctorant à l’Université Paris-Sorbonne
Bassirou Barry, ingénieur d’études (Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine)
Muriel Cohen, docteure en histoire de l’université Paris 1 et chercheuse associée au CHS
Victor Collet, docteur en science politique (ISP/CNRS, UMR 7220)
Marc Coppin, professeur d’histoire-géographie, chercheur associé au CHRAEL
Daho Djerbal, maître de conférences HDR en histoire (Alger-Bouzaréah)
Yves Frey, docteur en histoire, chercheur au CRESAT (Centre de recherches sur les économies, les sociétés, les arts et les techniques), UHA (Université de Haute-Alsace)
Charlotte Gobin, doctorante en histoire, Université Lumière-Lyon 2, LARHRA (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes)
Arthur Grosjean, professeur d’histoire-géographie
Lucas Hardt, doctorant en histoire, Université de Trèves, Université Paris 1, Centre Marc Bloc (Berlin)
Fanny Layani, doctorante en histoire (Université de Paris 1)
Neil MacMaster, maître de conférences honoraire en histoire (University of East Anglia)
Hugo Mulonnière, étudiant en histoire (Université Paris 1)
Ed Naylor, Deakin Visiting Fellow à St Anthony’s College, Oxford
Rosa Olmos, Responsable du service audiovisuel et sources orales de la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine
Tramor Quemeneur, ATER en histoire (Université Paris 8)
Nedjib Sidi Moussa, ATER en sciences politiques (Université Paris 1)
Valérie Tesnière, directrice de la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine

Discutants
Mathilde von Bulow, maîtresse de conférences (Université de Nottingham)
Abdellali Hajjat, maître de conférences (Université Paris Ouest Nanterre)
Jim House, maître de conférences (Université de Leeds)
Michel Pigenet, professeur (Université Paris 1)
Philippe Rygiel, professeur (Université Paris Ouest Nanterre)

            Organisateurs
Emmanuel Blanchard, maître de conférences, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP, UMR 8183), blanchard@cesdip.fr
Raphaëlle Branche, maîtresse de conférences habilitée, Université Paris 1, Centre d’histoire sociale du xxe siècle (CHS, UMR 8058), branche@univ-paris1.fr
Sylvie Thénault, directrice de recherche au CNRS, Centre d’histoire sociale du xxe siècle (CHS, UMR 8058), sylviethenault@aliceadsl.fr

Journées organisées par le Centre d’histoire sociale du xxe siècle,

le Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales

et la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine

salle de réunion de la BDIC

Campus de l’université Paris Ouest Nanterre

200 avenue de la République

accès :   RER A • arrêt : Nanterre Université

SNCF depuis la gare Saint-Lazare • arrêt : Nanterre Université


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search