A propos / About

La guerre et ses suites jouent un rôle central dans l’histoire de l’Europe, surtout de l’Europe des XIXe et XXe siècles.  Les travaux sur la guerre en général et les guerres européennes en particulier se sont multipliés depuis une vingtaine d’années.  L’axe 5 étudiera les guerres et leurs traces de façon transversale, dans un cadre européen en dehors des histoires nationales ou des chronologies trop étroites qui sont surreprésentées parmi les travaux sur la guerre.  L’un des objectifs de l’axe est de redéfinir certains termes clés – tels que guérillas, petites guerres, guerre civile, guerre mondiale –, ainsi que de générer de nouvelles approches.  Comme les autres axes du LabEx EHNE, l’axe 5 abordera les thèmes principaux via des journées d’études et autres manifestations scientifiques, ainsi que dans les notices de l’encyclopédie numérique.  Il s’agit d’un projet scientifique collectif de réflexion et de rédaction.

Il s’agit aussi de questionner ce qu’ont été les voies d’un vivre ensemble après un conflit.  Est-il possible de (re)vivre ensemble ?  L’après-génocide peut-il être assimilé à une sortie de guerre ?  Quelles sont les voies choisies pour mettre fin aux conflits (traités, réparations, « repentances » … ?) et les processus de rapprochement et de « réconciliation » ?  Il s’agit également de voir ce que sont les traces, matérielles ou psychiques, laissées par les conflits : traces collectives, comme les mémoriaux ou les fosses ; traces individuelles, comme le témoignage, la littérature, le cinéma…

Ces questions et bien d’autres encore seront abordées autour d’une dizaine de grands thèmes évocateurs : occupations ; déplacements ; mémorialisation ; réconciliation ; vainqueurs/vaincus ; réparations ; écrire la guerre ; peindre et photographier la guerre ; filmer la guerre ; trauma ; quand la guerre trouble le genre ; victimes ; objets ; juger la guerre.

Le comité scientifique de l’axe 5 se compose d’une dizaine de chercheurs.  Vous trouverez plus d’informations sur l’équipe en appuyant sur le bouton « L’équipe » en haut.

 

English version:

War and its consequences play a central role in European history, especially in the nineteenth and twentieth centuries.  Works on war in general and European wars in particular have multiplied in the last twenty years.  The research axis 5 will study wars and their traces in a transversal manner, within a European framework outside of national histories or limited chronologies which are over-represented among work on war.  One of the objectives of the axis is to redefine certain key terms – such as guerrillas, small wars, civil war, world war – as well as to generate new approaches.  As with the other axes of the LabEx EHNE project, axis 5 will engage with the major themes via study days and other academic events, as well as in the encyclopaedia entries.  The project is thus both one of academic reflection and redaction.

It is also about questioning what the ways in which people and nations lived together after a conflict.  Is it possible to live together (again)?  Can the period after genocide be understood as similar to the period of emerging from war?  What are the paths chosen to bring an end to conflicts (treaties, reparations, “repentances”?) and the processes of rapprochement and “reconciliation”?   The project is also interested in examining the traces, material or psychological, left by conflicts: collective traces, such as memorials or mass graves; and individual traces, such as testimony, literature, cinema…

These questions and many more will be engaged with via ten or so main, suggestive themes: occupations; displacements; memorialisation; reconciliation; victors/vanquished; reparations; writing war; painting war; photographing war; filming war; trauma; when war disturbs gender; victims; objects; judging war.

The scientific committee of research axis 5 is composed of around ten researchers.  You can find more information on the team by clicking on the « The Team » button above.