Appel à contributions : colloque « Guerres et artefacts : de l’objet de guerre au fétiche (1795-1995) », deadline : 1er septembre 2015

ANNONCE

Depuis la fin du XVIIIe siècle la guerre a produit un nombre considérable d’objets. Conçus par souci d’efficacité, transformés souvent par les combattants, ils prennent une dimension politique dans la culture contestataire. Ils constituent des trophées d’États ou privés (pour les vétérans) avec des mises en scènes ou en mémoire. La fin d’une guerre ne signifie pas leur destruction. Recyclés, disséminés (avec les risques encourus), ils alimentent les surplus, servent d’outils de travail (véhicules), de loisirs (camping), d’emblèmes de modes (blousons, vareuses etc.), sans oublier les jouets. Ils deviennent objets de collections et de muséographies aussi bien totalement anarchiques que raisonnées. Enfin, leur absence, leur conservation ou leur dangerosité nécessitent de multiples précautions, des savoirs experts et des aptitudes au récit. Sous ces diverses formes, l’objet de guerre dit notre rapport profond à la violence.

 

ARGUMENTAIRE

Pour l’argumentaire, nous vous invitons à consulter l’annonce sur calenda :

http://calenda.org/324969?utm_source=lettre

 

CONDITIONS DE SOUMISSION

 

Les propositions de contribution, n’excédant pas une page et comportant une présentation des sources utilisées et de la problématique explorée, seront rédigées en Français ou en Anglais et devront être adressées avant le

1er septembre 2015.

Après examen des propositions, les auteurs retenus feront parvenir le texte de leur article (n’excédant 35.000 signes / 4.500 mots) pour le 31 mars 2016 au plus tard.

Une attention toute particulière sera accordée aux éléments iconographiques permettant d’étayer le propos. Pour des raisons de coût de publication, les illustrations doivent être libres de droits.

Les propositions sont à adresser à

Patrick Harismendy : patrick.harismendy@wanadoo.fr

Ou

Erwan Le Gall : legallerwan@gmail.com 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *