Colloque: Guerre et déplacements de populations. Regards croisés sur l’Europe aux XIXe et XXe siècles, IHA, Paris, 8–9 avril 2015

 

La guerre a toujours été une cause majeure de mouvements de troupes et de populations civiles, faisant de la mobilité une expérience largement partagée. L’arrivée en Europe des réfugiés des zones de guerre en Irak et en Syrie à l’heure actuelle est le dernier exemple de ce phénomène. En revanche, les raisons, les formes, ainsi que les effets et conséquences de ces déplacements en temps de guerre ont varié au fil du temps tout comme les formes de mobilités se sont superposées ou succédées dans le même espace voire au cours d’une et même vie.
La recherche historique sur les déplacements de populations en temps de guerre s’est surtout focalisée sur les différentes formes de déplacements forcés au XXe siècle avec un intérêt tout particulier pour les expulsés et réfugiés pendant et après les deux guerres mondiales. S’inscrivant dans une collaboration entre l’Institut historique allemand Paris et l’axe 5 »L’Europe des guerres et des traces de guerres« du laboratoire d’excellence EHNE, le colloque voudrait élargir cette perspective en s’interrogeant sur les convergences et divergences des déplacements de populations en temps de guerre de façon systématique et dans une perspective de longue durée, c’est-à-dire au XIXe ainsi qu’au XXe siècles.

Mercredi 8 (journée) et jeudi 9 (matinée) avril 2015

Institut historique allemand

8 rue du Parc-Royal, 75003 Paris

www.dhi-paris.fr

cf. programme : 15_04_08_Programme_ guerre et déplacements[1]

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *